Règlement Concours d’écriture en patois montois.

« L’ patois c’t’ein langage qui pousse d’intré les cayaux »

Marcel Gillis

 

Article1 : ce concours d’écriture est organisé par l’Association des Montois Cayaux , asbl, Rue Saint Lazare, 87 7000 Mons.

Article 2 : L’œuvre soumise devra l'être sous forme de traitement de texte (pas de PDF). Elle consistera en une historiette, un texte en prose ou en poésie, une fable, une histoire pour marionnettes, un sketch, aucun genre n’est exclu à condition qu’elle soit rédigée en patois montois. Des aides peuvent être demandées si l’auteur hésite sur des termes et tournures en patois montois à l’adresse : montois.cayaux@gmail.com

Article 3 : L’œuvre soumise sera originale et n’aura bénéficié jusqu’à présent d’aucun prix .Elle comportera 3 pages A4 maximum. Les traductions, les adaptations et réécritures même partielles d’œuvres existantes seront irrecevables.

Article 4 : Il ne sera admis qu’un texte par candidat. Les œuvres collectives sont recevables. 

Un candidat qui aura été l'heureux lauréat d'une année ne sera plus éligible pendant une durée de cinq ans

 

Article 5 : Les candidats enverront leur texte pour le 1er mai au plus tard à l’adresse suivante : par mail : michelle.waelput@gmail.com

Article 6 : Le jury est composé des membres du conseil d’administration de l’Association des Montois Cayaux. Le jury qui travaille collégialement et en toute indépendance, est seul compétent pour désigner les lauréats .Ses décisions, élaborées à la majorité simple, seront sans appel. Il sélectionnera les meilleurs textes en fonction des critères suivants :

- qualité littéraire et originalité du scénario

-qualités linguistiques et richesse du vocabulaire

-respect des consignes données.

Article 7 : Le meilleur texte sera récompensé au récital de poésie du vendredi de la ducasse par le prix de 250 euros. Le lauréat sera personnellement averti.

Article 8 : En recevant le prix, le lauréat s’engage à accepter la diffusion du texte dans la Gazette et l’Armonaque édités par l’Association des Montois Cayaux. Ce texte pourra être déclamé et /ou joué gracieusement sans droit d’auteur, en public dans des cabarets ou soirées patoisantes.

Participer au concours

Merci de votre participation et bonne chance !